Lui faire sa fête ! A son amoureux...

Publié le par Olga

Parfois, dans certains cas, il arrive comme le chantait cette artiste colorée aux dents déchaussées : que les histoires d’amour finissent mal en général !
Alors pour cette fête des amoureux, voici un petit conte pour tous ceux et toutes celles que l’amour a égratigné, une histoire étrange d’amoureux pleine de gourmandise, de magie, de péchés et de fatalité, racontée par Camille Jourdy  ( auteur-illustratrice que j’avais découvert pour Une araignée des Tagliatelles et au lit, chez Drozophile). Son univers insolite et son dessin précieux à la forme très libre, m’ont à nouveau charmé dans son nouvel album : Séraphine ou le charme incertain.
Séraphine, jeune femme mystérieuse à la nature généreuse, pose un matin ses valises sur le cœur d’un certain professeur Pileux, rentier trentenaire et célibataire. Aussi incroyable que cela puisse paraître la belle est suivie par un étrange cortège, douze petits monstres poilus qui ne la quitte pas d’une semelle.
 Malgré ce détail étonnant et tombé fou d’amour pour cette beauté tiré d’un tableau de Botero, Pileux lui fait s’en tarder une cour maladroite et attendrissante, puis finit par lui demander de l’épouser. Bien qu’ils viennent à peine de faire connaissance, Séraphine accepte mais en posant ses conditions : Jamais au grand jamais, le futur marié ne pourra consommer ! C’est la condition sine qua non de leur union, jamais il n’aura le droit d’entrevoir le moindre petit bout de chair de sa très chère ! Décontenancé mais amoureux, le petit professeur accepte à contre cœur !
Le bonheur est total…Quelques temps…Le jeune homme rêve de pouvoir un jour posséder cette femme qui après tout est la sienne ! Alors un soir, négligeant ses promesses, il pénétre dans la chambre de Séraphine, elle est alanguie, nue, sur le lit, c’est alors qu’il découvre que sur ses hanches rebondies poussent des sucreries ! La tentation est trop forte et après les avoir toutes goûtées, il s’allonge près de sa bien aimée.
Au matin Séraphine s’éveille et découvre à côté d’elle, blottie, un petit monstre… Ils sont maintenant treize ! Treize maris, treize paroles trahies !
Séraphine ou le charme incertain. Camille Jourdy. Drozophile. A partir de 6 ans.

Commenter cet article

clarabel 20/02/2006 15:21

Et une de plus !
(j'abrège le blabla d'admiration, de remerciement et de félicitations sur la présentation de ce livre qui semble féérique, poétique et enchanteur...)
;)

Jeromfan 17/02/2006 19:51

C'est vrai, tu donnes vraiment envie de découvrir ce livre! Ca a l'air tellement original et sensible!
Un professeur Pileux qui devient un monstre velu, c'est une sorte de fatalité!!

TELLE 17/02/2006 19:30

...l'autre jour, je l'ai lu à la librairie, j'ai adoré, mais j'avais plus de sous - bouhouhou! un ptit bijou, encore!!

ktl 14/02/2006 22:18

je ne le connaissais pas du tout mais tu le racontes super bien et ça donne vachement envie !