Danslaforêt

Publié le par Olga

media_file_72083.jpgmedia_file_72082.jpgCes deux livres ouvrent le bal d'une nouvelle série DANSLAFORÊT, écrite par Ramona Badescù et illustrée par Aurore Callias.
Telle une scène de théâtre, l'action se déroule principalement dans LAFORET entourée de LAMARGE,LESOUSBOIS,LAMOUSSE,et PLEINCHAMP   

Ramona Badescù, comme toujours avec simplicité, mais intelligence donne corps à ce petit univers de la forêt. Même si le décor est enchanteur, on est loin du conte, les récits qu'elle nous propose, évoquent les fragilités que ces petits animaux partagent avec leurs voisins les hommes. Dans ces deux histoires ce sont les liens aux autres qui tissent une trame, comme des fils ténus tendus entre les vies. Des fils invisibles qui vibrent et font agir et réagir ce petit monde.


Dans Le Bal d'Automne, un petit hérisson a le privilège cette année d'être choisi par l'Automne pour distribuer les invitations au grand bal qui aura lieu lorsque la dernière feuille du tilleul sera tombée. Prenant très à coeur sa mission, il parcoure LAFORET, et transmet à chacun son enveloppe, mais l'Automne, ne l'a pas choisi par hasard, car cette fois, il faut aller jusqu'à LAMARGE où un nouvel arrivant s'est installé, un animal étrange qui ne ressemble pas aux habitants de LAFORET et que personne encore n'a osé approcher. Surmontant sa peur, il va faire la connaissance d'une drôle de bestiole qui roule les RRrrr et a le secret du meilleur jus de fraise jamais goûté. 

 

Dans Tristesse et chevrefeuille, c'est le douloureux thème de l'absence qui est évoqué. Une double peine pour la petite taupe, dont le papa a disparu une première fois, au coeur de la nuit, lorsqu'elle était enfant, et dont le souvenir resurgit aujourd'hui, à l'annonce de sa mort. La tristesse est là, quoi qu'elle fasse, elle a pris racine au fond du coeur et ne semble pas vouloir lui rendre sa liberté. Alors que faire ? Oublier, impossible ! Prendre son courage à bras le corps et aller déposer sa douleur en territoire inconnu. C'est ce qu'elle va faire et ce voyage lui offrira l'occasion d'une singulière rencontre.

 

Les délicieux textes de Ramona Badescù sont accompagnés des illustrations précises, aux traits fragiles et aux couleurs flamboyantes d'Aurore Callias. Des planches qui m'ont parfois évoqué les dessins de Tove Jansson et dont la mise en page donne toute la dimension qu'elles méritent. Ces petits albums, ou romans illustrés à confier aux lecteurs à partir de 8 ans, sont en plus de magnifiques objets-livres reliés, toilés, ce qui ajoute au plaisir de les avoir entre les mains et au creux du sac !

media_file_72103.jpgmedia_file_72089.jpg


Publié dans Coups de coeur

Commenter cet article