Refanut le navire fantastique.

Publié le par Olga

Ce conte finlandais nous immerge dans l’imaginaire nordique : troll, paysage enneigés, la mer, et un humour un peu absurde. Son auteur est peu connu en France, alors qu’il est l’équivalent d’un Andersen, tous les petits finlandais sont depuis longtemps bercés par ses œuvres. A noter, que c’est la seule publication disponible en France en ce moment !

Un marchand veut, pour montrer l’étendu de sa richesse, couvrir une montagne d’or. Pour cela, il demande l’aide d’un troll, qui lui propose de construire le plus gigantesque navire jamais vu et de partir à l’autre bout de la terre pour rapporter de l’or. Evidemment, en échange, ce vilain troll, veut la main de sa fille ! Le marchand vénal, accepte sans sourciller. Cet énorme navire va se construire et tenter de partir, mais la réalité va bientôt les rattraper, car si il faut trois semaines à un cavalier pour aller d’un bout à l’autre, si un mousse qui monte jeune au mat en redescend vieux, alors il est impossible pour ce monstre de sortir du détroit du Danemark (la mer baltique est fermée) et il reste bloqué là, ne pouvant manœuvrer ! La population commence à s’affoler, car tous les échanges par la mer sont interrompus, les fleuves qui s’y déversent provoquent des inondations. C’est finalement le roi du Danemark, qui ordonnera sa destruction, car son tabac à priser n’arrive plus jusqu’à lui ! Les rêves de gloire du marchand s’effondrent, et sa fille est libérée de la promesse de son père.

Refanut le navire fantastique. Zacharias Topélius. Illustré par Philippe Dumas. Chandeigne.


Commenter cet article