Présentation

CADEAUX !

 La Pâte à son !

 

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>
Jeudi 11 novembre 4 11 /11 /Nov 09:32

000656996.png

Encore un livre d'activités réjouissant chez MILA, cette fois illustré par Marie Paruit, une histoire à raconter et en même temps un cahier, avec coloriages, découpages, et gommettes.

9782081230927FS.gif Mais aussi, le petit chaperon so trendy d'Ilya Green, chez Père Castor.

9782848014425FS.gif Celui d'Eleonore Zuber, dans la petite collection des contes chez TOURBILLON.

lepetitchaperonrouge_couv_large.png lepetitchaperonrouge_illustration.jpg

Et Le petit chaperon rouge ou la petite fille aux habits de fer-blanc, dans la nouvelle collection des éditions Didier Jeunesse : « Contes du temps d'avant Perrault », qui propose des versions proches des textes originaux en tout cas de la tradition orale, avec des textes plus crus, où le petit chaperon est une jeune fille qui désire s'émanciper et où la relation avec le loup est clairement érotisante. Ecrit par J-J Fdida et Illustré par Régis Lejonc.

Par Olga - Publié dans : Coups de coeur
Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires
Mercredi 3 novembre 3 03 /11 /Nov 22:50

En liens, j'ajoute ...

 

 


Aurore Callias

media_file_65913.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alice Melvin, une illustratrice anglaise que j'adore

starlings.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et Anouk Ricard

chantrondin.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bon voyage...

 

Par Olga - Publié dans : Pochette Surprise : des cadeaux, des liens...
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 2 novembre 2 02 /11 /Nov 22:41

media_file_72083.jpgmedia_file_72082.jpgCes deux livres ouvrent le bal d'une nouvelle série DANSLAFORÊT, écrite par Ramona Badescù et illustrée par Aurore Callias.
Telle une scène de théâtre, l'action se déroule principalement dans LAFORET entourée de LAMARGE,LESOUSBOIS,LAMOUSSE,et PLEINCHAMP   

Ramona Badescù, comme toujours avec simplicité, mais intelligence donne corps à ce petit univers de la forêt. Même si le décor est enchanteur, on est loin du conte, les récits qu'elle nous propose, évoquent les fragilités que ces petits animaux partagent avec leurs voisins les hommes. Dans ces deux histoires ce sont les liens aux autres qui tissent une trame, comme des fils ténus tendus entre les vies. Des fils invisibles qui vibrent et font agir et réagir ce petit monde.


Dans Le Bal d'Automne, un petit hérisson a le privilège cette année d'être choisi par l'Automne pour distribuer les invitations au grand bal qui aura lieu lorsque la dernière feuille du tilleul sera tombée. Prenant très à coeur sa mission, il parcoure LAFORET, et transmet à chacun son enveloppe, mais l'Automne, ne l'a pas choisi par hasard, car cette fois, il faut aller jusqu'à LAMARGE où un nouvel arrivant s'est installé, un animal étrange qui ne ressemble pas aux habitants de LAFORET et que personne encore n'a osé approcher. Surmontant sa peur, il va faire la connaissance d'une drôle de bestiole qui roule les RRrrr et a le secret du meilleur jus de fraise jamais goûté. 

 

Dans Tristesse et chevrefeuille, c'est le douloureux thème de l'absence qui est évoqué. Une double peine pour la petite taupe, dont le papa a disparu une première fois, au coeur de la nuit, lorsqu'elle était enfant, et dont le souvenir resurgit aujourd'hui, à l'annonce de sa mort. La tristesse est là, quoi qu'elle fasse, elle a pris racine au fond du coeur et ne semble pas vouloir lui rendre sa liberté. Alors que faire ? Oublier, impossible ! Prendre son courage à bras le corps et aller déposer sa douleur en territoire inconnu. C'est ce qu'elle va faire et ce voyage lui offrira l'occasion d'une singulière rencontre.

 

Les délicieux textes de Ramona Badescù sont accompagnés des illustrations précises, aux traits fragiles et aux couleurs flamboyantes d'Aurore Callias. Des planches qui m'ont parfois évoqué les dessins de Tove Jansson et dont la mise en page donne toute la dimension qu'elles méritent. Ces petits albums, ou romans illustrés à confier aux lecteurs à partir de 8 ans, sont en plus de magnifiques objets-livres reliés, toilés, ce qui ajoute au plaisir de les avoir entre les mains et au creux du sac !

media_file_72103.jpgmedia_file_72089.jpg


Par Olga - Publié dans : Coups de coeur
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 31 octobre 7 31 /10 /Oct 14:53
0000953036_350.jpg

Dans l'univers du CD pour enfant, il n'est pas toujours facile de faire son choix, la proposition est importante, mais fait rarement l'objet d'une sélection, donc c'est souvent au petit bonheur la chance et comme disait ma grand-mère "il y a à boire et à manger". Soit pour être clair, d'un côté l'inaudible, où enfant rime avec débilisant (on entend trop souvent des Lara Fabian qui chantent sur des musiques dégoulinantes) et de l'autre les petites merveilles qui ouvrent les oreilles à de véritables univers musicaux.

Au milieu de tout ça, Bêtes en stock de Pascal Parisot est une pépite, écouté par 3 générations, il a fait l'unanimité. Avec lui, aucun risque au bout de la troisième chanson de prier pour être frappé de surdité immédiate ! Au contraire, vous l'écouterez même sans vos enfants et ne l'oublierez pas lors de vos longs trajets en voiture. 

Le thème de l'album ne reste pas longtemps un mystère, à coup de ukulélé, contrebasse, banjo, il chante le monde animal, dont l'homme bien entendu fait partie.

Le tout est remarquablement produit, textes ciselés, intelligents et drôles, musiques aux petits oignons, après avoir écouté l'album, je vous défie de ne pas fredonner "on est des bêtes" ou "méfiez vous du caniche sauvage" à chaque fois qu'un de ces quadripèdes frisé et toiletté traversera devant vous ! 

 

Pour les parisiens 2 dates à ne pas louper, samedi 6 novembre, 16 H00 Show case (gratuit) à la librairie L'Arbre à Lettres (62 rue du fbg St Antoine, 75012) et le lendemain dimanche 7 novembre, en concert à La Maroquinerie (75020).

Par Olga - Publié dans : Coups de coeur
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mardi 19 octobre 2 19 /10 /Oct 20:30
9782021027549.jpg

Toutes les belles histoires commencent ainsi, et celle-ci en est une, une sublime aventure visuelle. Des planches de pop-up réalisées par Benjamin Lacombe, qui nous ouvre son univers merveilleux et inquiétant pour servir les contes et les personnages de notre enfance : Pinocchio, Alice, La Belle au bois dormant, Barbe Bleue, Peter Pan...

Voici donc venu le temps des pop-ups, celui-ci arrivera en librairie en novembre. Un peu de patience, ci-dessous, un avant goût, suivez le lapin blanc.


Il était une fois, Benjamin Lacombe, Seuil Jeunesse

 


Par Olga - Publié dans : Dernièrement dans mon sac : cueillette de nouveaut
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Mercredi 13 octobre 3 13 /10 /Oct 22:18

57736829_p.jpg

Un énorme coup de coeur pour cet album magnifique de Charlotte Gastaut. Mais qui mieux qu'elle pour en parler ? So, now ladies and gentlemen... The magnificent BOOK !

Par Olga - Publié dans : Coups de coeur
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mardi 12 octobre 2 12 /10 /Oct 22:09

51jQ180-ItL._SS500_.jpg

 

Me voilà et je suis rouillée, je n'ai pas repris le chemin du clavier depuis bientôt oupff ! je ne compte plus, mais, les livres "jeunesse" ont continué à accompagner mon chemin, à ponctuer mes lectures, ils ne m'ont jamais quittée. Toujours un oeil sur la production, toujours une envie de partager en ayant de grandes conversations avec les libraires. Puis doucement la fin d'année arrive et avec elle, son lot de livres incroyables, ils s'installent petit à petit en librairie et ça me titillait depuis quelques semaines alors voilà, je me relance pour vous parler encore de ce qui m'anime.

le livre dont vous voyez la magnifique couverture ici, n'est pas un livre pour les enfants, enfin il est pour les grands ou les vieux enfants ! Le texte est de François Morel, un texte intime, où il choisit de nous parler de son enfance et de son adolescence à travers deux personnages hauts en couleur qui étaient ses grands-parents. Ces deux êtres aux prénoms prédestinés : Hyacinthe et Rose, n'avaient rien en commun sauf leur passion pour les fleurs, ils se chamaillaient à tout bout de champ, mais se retrouvaient autour d'un géranium ou d'une azalée. Derrière l'évocation de cette passion s'organise comme un bouquet, par petites touches, les souvenirs d'enfance de François Morel à la fois extrêmement drôles et profondément émouvants. J'ai été touchée par la musique de ces mots et par la beauté des tableaux de Martin Jarrie, qui comme toujours ne se contente pas d'illustrer, mais offre de son univers.

J'ai eu la grande chance d'assister à une lecture de cet album par François Morel, et j'ai été si émue que je n'aurais qu'une chose à vous dire :

Lisez ce livre, offrez le à votre voisine, votre grand-père, votre amoureux, faites le passer, circuler, vous verrez alors dans les yeux de celui qui l'ouvrira des sourires et des larmes, de la nostalgie et du bonheur, un condensé de ce qu'est la vie.

 


"C'est bien simple : Rose et hyacinthe, mariés depuis quarante-cinq ans, ensemble depuis toujours, ne s'entendaient sur rien. Hyacinthe et Rose. Rose et Hyacinthe. Hyacinthe était coco, Rose était Catho. Hyacinthe aimait boire, Rose aimait manger. Hyacinthe aimait la bicyclette, la pêche à la ligne, le vin rouge, la belote, et les chants révolutionnaires. Rose préférait les mots croisés, le tricot, l'eau de mélisse, les dominos et les cantiques."


Hyacinthe et Rose. François Morel, Martin Jarrie. Editions Thierry Magnier.


 



 

 


Par Olga - Publié dans : Dernièrement dans mon sac : cueillette de nouveaut
Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires
Lundi 7 décembre 1 07 /12 /Déc 20:33
J'ai eu la chance ce week-end de participer à la vente des objets en céramique réalisés par deux talentueuses illustratrices qui s'éclatent aussi sur d'autres supports que les livres ! Je ne peux pas tout dévoiler, cadeau de Noël oblige, mais je me suis trouvé un magnifique dessous de plat réalisé par Lili Scratchy (le mien c'est sur la deuxième photo, le 3ème en partant de la droite) et une petite bonne femme en pendentif réalisé par Nathalie Choux. Une belle rencontre en tout cas ! Je serais à la prochaine vente, elles peuvent compter sur moi ! 





Par Olga - Publié dans : Poudre de perlimpinpin : chemins de traverses
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 26 novembre 4 26 /11 /Nov 23:53



Voilà le salon 2009 a ouvert ses portes hier, sous le signe de la fête (assez cynique quand vous lirez ce qui va suivre). J'y étais pour l'inauguration, et la soirée fut comme d'habitude arrosée (!), de stand en stand éditeurs et copains vous enivrent avec des crus pas toujours recommandables !

C'est toujours l'occasion de retrouver des gens supers, libraires, éditeurs, représ, attachés de presse, auteurs, j'ai croisé Claudine Desmarteau rayonnante qui m'a annoncé la sortie d'un petit GUS 2 ! J'ai fait la connaissance de Lily Scratchy (Crazy coloriage, tout le monde suit ?) qui est adorable et qui m'embarque pour une expo vente de ses merveilles en céramique
  le 4 et 5 décembre chez LN'B au 22 rue Meslay 75003 Paris. Voir plus d'infos sur Oeuf.

Mais tout le petit monde de l'édition se retrouve face à une dure réalité, en effet, ce qui s'est passée pour l'ouverture du salon est viscéralement révoltant. Une dizaine de familles pour la plupart des Rroms ont été expulsé à grands coups de pelleteuse de la friche qu'ils occupaient en face du salon. Ils vivent tous hommes, femmes, enfants sous des tentes sur le trottoir depuis plusieurs jours. Pour être tenue au courant de cette situation dont évidemment on ne va pas parler vous pouvez aller faire un tour sur le site
 Rroms.

Alors cette année la joie de retrouver l'effervescence du salon me laisse un goût amer... 
Par Olga - Publié dans : Poudre de perlimpinpin : chemins de traverses
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 24 novembre 2 24 /11 /Nov 22:31


ELLE A GAGNE le prix BAOBAB du salon de Montreuil ! Annoncé avant l'ouverture du salon pour la première fois cette année.
Annie du lac est le nouvel album de Kitty Crowther chez Pastel, encore une belle histoire de cette auteur à l'univers si profond qui mèle l'amour, la solitude, la mort.
Annie est une jeune femme "pas très jolie, ni trop vilaine", elle vit seule au milieu d'une nature sauvage mais sa solitude la pèse, "il y a quelque chose de noir qui la remplit de l'intérieur". Près de sa maison se trouve un lac qui comprend trois îles grandes comme des montagnes qui sont ses compagnons de fortune, qui l'apaisent, alors le jour où la tristesse est trop grande, elle décide de se jeter  au coeur de cette eau qui la tranquillise. C'est alors qu'elle découvre le secret de ce lac, les trois îles sont les chapeaux de trois géants aquatiques qui vivent là et qui ont besoin de son aide pour retrouver le chemin de la mer... Elle ne sait pas encore qu'elle trouvera aussi le chemin de l'amour... 
Un univers émouvant, des illustrations à couper le souffle qui gagnent en profondeur avec l'arrivée de l'encre de chine. On voit d'ailleurs avec quel plaisir elle travaille les nuances de noir. Un bijou qui méritait bien le prix prestigieux de Montreuil. 

Pour tous ceux qui pourraient s'y rendre : Kitty Crowther dédicacera ses livres sur le stand de L'école des loisirs (stand H4), les dimanche 29 novembre de 10h30 à 12h30 et lundi 30 novembre de 14h à 16h. 
 
Par Olga - Publié dans : Coups de coeur
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés